Le train fantôme

C’est l’histoire d’un train qui circulait tous les jours de la semaine à 23h20 de Paris à Rouen.

Les gentils rouennais pouvaient ainsi passer leur soirée à Paris puis revenir dormir à Rouen en toute quiétude.

Mais c’était hélas sans compter sur de méchants travaux qui depuis la fin de l’année 2011 empêche le dernier train de la journée de circuler. “Il faut prendre le précédent !” disent en cœur les contrôleurs. Le précédent ? Oui, celui de 21H20. Ce qui pour le coup compromet de manière assez radicale toute tentative de soirée parisienne…

Heureusement, ô bonheur radieux, la SNCF, dans un de ses grands élans de générosité coutumier, a décidé de mettre en place une solution de desserte hybride “train + bus” afin de remédier à cet odieux problème de retour précipité ! Il est ainsi de nouveau possible de revenir sur Rouen sur les coups de 01h05 du matin !

Bon, si l’on pinaille un peu, on peut tout de même remarquer que la mise en place de cette desserte n’est peut-être pas ce que la SNCF a fait de plus ingénieux depuis l’invention de la locomotive à vapeur : Non seulement, il faut pratiquement 3 heures pour rallier Paris à Rouen (soit 1h50 de plus qu’un trajet direct) mais il faut en plus attraper le train en gare de Saint Lazare à 22h10 pétante, ce qui est avouons-le, est légèrement plus tôt que le départ de 23h20…

Le plus beau dans l’histoire ? Ce parcours, qui a tout de même le mérite d’exister, n’est indiqué ni sur le site de la SNCF, ni sur ses applications en ligne, ni même sur ses fiches horaires !! Un train fantôme je vous dis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *